Archives de Catégorie: publication

Out Now: Didier Debaise’s « Speculative Empiricism »

Debaise_Speculative Empiricism

Didier Debaise’s book Speculative Empiricism. Revisiting WHitehead is now available at Edinburgh University Press in an English translation by Tomas Weber and with a preface by Isabelle Stengers.

A radically new philosophy of experience and speculation, based on a reading of Whitehead’s Process and Reality

Can experience be thought systematically without transforming the richness of the world as it is lived into reductive philosophical generalities? Can the method of empiricism ever be reconciled with a method of systematic cosmological speculation?
Didier Debaise’s reading of Whitehead shows clearly what a philosophy that makes this possible looks like, how it works and what is at stake. He focuses in on Whitehead’s attempt to construct a metaphysical system of everything in the universe that exists whilst simultaneously claiming that it can account for every element of our experience: everything enjoyed and perceived, willed or thought.

More information on the editor’s website

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans publication

To be published soon: Didier Debaise, « Speculative Empiricism »

Debaise_Speculative Empiricism

Speculative Empiricism. Revisiting Whitehead by Didier Debaise will be published soon at Edingburgh University Press.

Translated by Tomas Joseph Weber
 

A radically new philosophy of experience and speculation, based on a reading of Whitehead’s Process and Reality

Can experience be thought systematically without transforming the richness of the world as it is lived into reductive philosophical generalities? Can the method of empiricism ever be reconciled with a method of systematic cosmological speculation? 
Didier Debaise’s reading of Whitehead shows clearly what a philosophy that makes this possible looks like, how it works and what is at stake. He focuses in on Whitehead’s attempt to construct a metaphysical system of everything in the universe that exists whilst simultaneously claiming that it can account for every element of our experience: everything enjoyed and perceived, willed or thought.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans publication

Parution: « Civiliser la modernité ? – Whitehead et les ruminations du sens commun » par Isabelle Stengers

civiliser-la-modernite_F

L’ouvrage Civiliser la modernité ? – Whitehead et les ruminations du sens commun, par Isabelle Stengers, vient de sortir aux Presses du réel, dans la collection « Intercession ».

 

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans publication

D. Debaise & I. Stengers: « L’insistance des possibles. Pour un pragmatisme spéculatif »

65-couvertureweb-248x300

Le numéro 65 de la revue Multitudes (4/2016) vient de sortir et son dossier principal est consacré aux « Matières pensantes » avec des articles, entre autres, de T. Ingold, D. Haraway ou K. Barad. Y figure également un texte cosigné par Didier Debaise et Isabelle Stengers, intitulé « L’insistance des possibles. Pour un pragmatisme spéculatif » que vous pouvez consulter ici dans sa version pre-print.

Poster un commentaire

Classé dans publication

Parution de « Des femmes contre des missiles » et « Reclaim. Recueil de textes écoféministes »

des-femmes-et-des-missiles-couv

La traduction française du livre Des femmes contre des missiles de Alice Cook et Gwyn Kirk  vient de sortir aux éditions Cambourakis, avec une préface de Benedikte Zitouni. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans publication

Parution de « Brouillards toxiques » d’Alexis Zimmer

zimmer_cover_def_ok_webDu 1er au 5 décembre 1930, un brouillard épais se répand dans la vallée de la Meuse, non loin de Liège. Hommes et bêtes sont profondément affectés lors de sa survenue, et ils sont nombreux à y laisser leur vie. Après sa dissipation, des experts tranchent : « le seul brouillard » est responsable. Pourtant, sur place, nombreux sont ceux à incriminer les émanations des usines de la région, l’une des plus industrialisées d’Europe. Un an plus tard, des experts du parquet rendent d’autres conclusions : la consommation massive du charbon et les composés soufrés des émanations industrielles sont mis en cause. L’exceptionnalité de l’événement est cependant attribuée à la prédisposition des corps et aux conditions météorologiques particulières de cette première semaine de décembre 1930. Mais comment du « charbon » en vient-il à participer à la production de brouillards et à rejoindre ainsi, jusqu’à tuer, les poumons de ceux qui se sont retrouvés contraints de le respirer ? Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé, publication

Rencontre avec I. Stengers et D. Debaise autour de « Gestes spéculatifs » – Tropismes – 3 mai 2016

gestes-speculatifs_F

Le mardi 3 mai 2016 à 19h est organisée une rencontre avec Isabelle Stengers et Didier Debaise autour du livre Gestes spéculatifs (les Presses du réel, 2015). La rencontre sera animée par Sami El Hage. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans conférence, publication

Parution de « Scènes de la défiguration » (Aline Wiame)

scenes-de-la-defiguration_F

Le XXe siècle a vu s’affirmer une mise en crise profonde des figures de l’humain, menant à un paradigme post-anthropocentrique dont nous sommes aujourd’hui les héritiers. Les écritures théâtrales de Müller, Pasolini, Genet ou Beckett fourmillent de mouvements de défiguration qui dynamisent les formes figées de l’identité normative et qui explorent les zones troubles de l’humain et du non-humain. Mais la défiguration, au théâtre, n’est pas seulement une question thématique : elle affecte également les pratiques de représentation et de production de savoirs.
Se situant résolument entre théâtre et philosophie, cet ouvrage se propose d’explorer les captures qui s’opèrent entre les écritures scéniques de la défiguration et la réinvention des moyens expressifs de la philosophie contemporaine. Avec des alliés tels que Deleuze, Souriau, Foucault ou Lacoue-Labarthe, il explore la déposition de la raison dramatique, la scène conçue comme territoire philosophique, la fabrique scénique de la subjectivité ou encore l’invention conceptuelle de drames post-anthropocentriques.

Voir le livre sur le site des Presses du réel

Poster un commentaire

Classé dans publication

D’un renouvellement de la manière de philosopher. Entretien avec D. Debaise et P. Montebello

Entretien publié dans la Nouvelle Quinzaine Littéraire n°1145 du 15 février 2016. Propos recueillis par Véronique Bergen.

La vivacité, l’audace éditoriale des Presses du réel, spécialisées dans les domaines de l’art, de l’esthétique, s’enrichit désormais de la création des collections philosophiques, Drama et Intercession, dirigées par les philosophes Didier Debaise et Pierre Montebello.

Véronique Bergen : Didier Debaise, on connaît vos ouvrages sur Whitehead, vos recherches autour de William James, de la philosophie spéculative contemporaine, Pierre Montebello vos travaux autour de Nietzsche, Bergson, Deleuze. Vous avez fondé et vous dirigez les collections philosophiques Drama et Intercession aux Presses du réel. Quelles sont les lignes esthétiques, politiques, métaphysiques de pensée qui sous-tendent les collections ? Comment caractériseriez-vous leur singularité au sein du paysage éditorial actuel en philosophie ? Et pourquoi « Drama » qui résonne d’une connotation de mise en scène, de dramaturgie au sens de Nietzsche et de Deleuze ? Dans « Intercession », on entend les intercesseurs chers à Deleuze…

Didier Debaise, Pierre Montebello : Les deux collections, « drama » et « intercession », bien que distinctes par le type d’ouvrages que nous envisageons d’y publier, sont profondément liées. Nous avons appelé la première « drama » en écho à ce que Deleuze appelait la dramatisation, c’est-à-dire la manière par laquelle on dramatise une situation, une pensée, un concept, une proposition ou même une théorie. C’est un sens particulier des événements : quelque chose se passe, comment arriverons-nous à lui donner son maximum d’importance et de nécessité ? Nous ne voyons pas dans la pensée spéculative un exercice de connaissance, ni une décision philosophique qui viendrait fonder l’expérience, mais le lieu d’une intensification qui marque la nécessité des changements qui ont cours dans le monde actuel. C’est aussi la raison pour laquelle nous accordons beaucoup d’importance à la capacité d’articulation des propositions spéculatives, comment elles relayent des pensées collectives, propagent des changements opérés dans des disciplines telles que l’anthropologie ou l’éthologie. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans publication

Vient de sortir: « Deleuze, Ethics and Dramatization »

‘Deleuze, Ethics and Dramatization’, special issue of Deleuze Studies (vol. 10, #1, February 2016) – edited by Leonard Lawlor and Aline Wiame

Deleuze Studies

Summary:
“The Dramatic Power of Events: The Function of Method in Deleuze’s Philosophy” – Didier Debaise (Free featured article)
“The Birth of Thought: Dramatization, Pluralisation and the Idea” – Ayesha Abdullah
“A Thought without Puppeteer: Ethics of Dramatization and Selection of Becomings” – Aline Wiame
“Dramatization as Life Practice: Counteractualisation, Event and Death” – Janae Sholtz
“Three Ways of Speaking: Deleuze’s Way, or Death and Flight” – Leonard Lawlor
“Deleuze’s Political Ethics: A Fascism of the New?” – Fred Evans
“Love, Language and the Dramatization of Ethical Worlds in Deleuze” – Joseph Barker
“Of Immanence and Becoming: Deleuze and Guattari’s Philosophy and/as Relational Ontology” – Kathrin Thiele

Retrouvez le numéro sur le site d’Edinburgh University Press

Poster un commentaire

Classé dans publication